Booster l'immunité 

En phytothérapie, on travaille toujours à l'amélioration du terrain: prévenir les récidives, éviter la chronicité des pathologies, renforcer l'immunité. Les plantes utilisées dans ce but sont dites "adaptogènes".Il est important de ne pas négliger ce traitement de fond et de le prolonger si nécessaire .

Les plantes adaptogènes sont essentielles au maintien de la santé du corps . Elles sont prises à long terme ( plusieurs années voire toute la vie) et rééquilibre sans stimuler les fonctions endocrines, nerveuses et immunitaires .

Pour les petits maux de l'hiver, on aura principalement recours à l'Echinacée, le Ginseng et l'Eleuthérocoque 

Le traitement se déroule donc en deux temps:

1. Utilisation des plantes adaptogènes en traitement de fond pour éviter les pathologies et les récidives .

2. Sélectionner les plantes les mieux adaptées à la pathologie proprement dite .

Quelles plantes utiliser ? 

ECHINACEE

Echinacea augustifolia (racines), Echinacea purpurea (parties aériennes, racines), Echinacea paleda (racines).

Composée de phénoles , dérivés de la caféine, d'alkamides et de polysacharides, l'Echinacée est utilisée pour ses propriétés immunomodulatrices, anti-infectueuse cutanée, et anti-inflammatoire. 

Elle est fortement indiqué pour la stimulation de l'immunité, la prévention et le traitement des infections hivernales, grippe, infections respiratoires, prévention des récidives infectieuses (hivernales, uro-génitales...), réduction de l'inflammation des muqueuses nasales et pharyngées .

Précautions : contre indiquée pour les femmes enceintes et allaitant, ainsi qu'aux personnes atteintes de maladies auto immunes  et allergiques aux asteracées . 

GINSENG

Panax ginseng (racine).

Riche en polysaccharides, glycopeptides, ginsenocides et vitamines, 

le ginseng est un excellent stimulant du système immunitaire, il améliore les fonctions cognitives et l'humeur et participe à une meilleur oxygénation du corps tout en diminuant le rythme cardiaque . 

Utilisation : les infections respiratoires hivernales : améliore l'état général en cas de faiblesse, surmenage, fatigue physique, convalescence, stress, anxiété .Augmente la vigilance, la concentration et les  performances intellectuelles . 

Précautions : contre indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 12 ans, ainsi qu'en cas d'antécédents de cancers hormono-dépendants, ou de fortes hyper tension. Ne pas associer à des traitements anti-coaguleux . 

ELEUTHEROCOQUE

Eleutherococcus sensiosus (racine).

Composé d'éleuthérocides et d'hétéroglucanes, cette plante originaire du nord de la Chine, est un tonique physique dans les même conditions que le ginseng, c'est également un stimulant immunitaire en augmentant les lymphocytes . 

Cette racine est utilisée en cas d'infections respiratoires, de faiblesse et de surmenage, une convalescence, stress ou surmenage. 

Précautions : Contre indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 12 ans, ainsi qu'en cas d’antécédents de cancers hormono-dépendants ou de forte hyper tension.

Recettes 

INFUSION D'ECHINACEE

  • 1 g d'échinacée par tasse
  • 150 ml d'eau

Faire une infusion, boire 3 à 4 tasses / jour pendant 6 à 8 jours. Continuer le traitement pendant 3 à 4 semaines si besoin

 

INFUSION DE GINSENG , D'ELEUTHEROCOQUE

  • 2 g de plante
  • 250 ml d'eau

Laisser infuser 10 mn, boire les 250 ml en 2 ou 3 prises dans le courant de la journée . Faire des cures de 1 à 3 mois pour éviter les récidives . Ne pas consommer après 17 h (risques d'insomnies ) .

 

                                                                                                                                   Valérie Stoll, 2015


Sources: 

Flora médicina, leçon "les plantes adaptogènes", Soignez vos proches 2013

Ma petite herboristerie, Fabienne Millet, édition marabout 2011

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0