Le squelette

Le squelette est la charpente de l'anatomie humaine : il soutient le corps et protège ses organes internes. 

A la naissance, les bébés ont environs 350 os, dont une partie va se souder durant la croissance. 

A l'âge adulte, le squelette est composé de 206 os. Il a pour fonction : la locomotion, la manipulation, la protection. Il n'est pas composé que d'os mais également de cartilages et de ligaments ainsi que des articulations. 


Les os principaux

 a) Le squelette axial


80 os sont répartis entre la tête, la colonne vertébrale et le thorax.

La tête est composée de 2 parties : le crâne et la face.


Crâne = 1 frontal

              2 pariétaux

              2 temporaux         voûte crânienne

              1 occipital

              1 sphénoïde           

              1 ethmoïde            base du crâne


Face = 1 mandibule (ou maxillaire inférieur)

            2 maxillaires (ou maxillaires supérieurs)

            2 malaires (ou zygomatiques)

            os propres du nez prolongés par du cartilage

            vomer et cornets nasaux inférieurs

            os palatin

            2 os lacrymaux


Les sinus sont des cavités remplies d'air, abritées dans les os de la face et reliées aux cavités nasales. On dénombre les sinus frontaux, le sinus sphénoïdal, le sinus ethmoïdal et les sinus maxillaires situés dans les maxillaires supérieurs. Il allègent le crâne et augmentent la résonance de la voix. Les maxillaires et a mandibule sont creusés d'alvéoles dans lesquelles viennent se loger les dent, 32 en tout. La mandibule s'articule avec les os temporaux.       


La colonne vertébrale est composée de 26 os : 24 vertèbres (7 cervicales, 12 dorsales, 5 lombaires), le sacrum formé de 5 vertèbres fusionnées, et le coccyx, vestige de la queue des mammifères, formé de 4 vertèbres fusionnées. Elle présente quatre courbures. Deux, concaves vers l'arrière sont les lordoses cervicales et lombaire. Deux, convexes vers l'arrière, sont les cyphoses dorsales et sacro-coccygiennes. Elle offre un support axial au tronc et protège la moelle épinière.


Chaque type de vertèbre diffère, mais, en dehors des deux premières cervicales (Atlas et Axis) on peut décrire une vertèbre type. Elle possède un corps, et diverses apophyses qui déterminent un trou appelé trou vertébral. La juxtaposition des vertèbres forme, pas l'enchaînement des trous vertébraux, le canal vertébral qui abrite la moelle épinière. D'autre part, les pellicules de la vertèbre supérieure forment avec ceux de la vertèbre inférieure les trous de conjugaisons par où émergent les racines des nerfs rachidiens.


La colonne vertébrale, autrement appelée rachis, peut effectuer des flexions, des extensions, des rotations et des inclinaisons latérales. L'amplitude de ces mouvements est variable en fonctions du type de rachis concerné (cervical, dorsal...).

Chaque vertèbre est reliée à ses voisines par plusieurs articulations et de très puissants ligaments. Entre chacune, le disque vertébral joue le rôle de coussinet. Il est formé d'un anneau de tissu conjonctif fibreux entourant une zone centrale semi-fluide appelée nucleus pulposus. Les disques servent d'amortisseurs et optimisent les mouvements du rachis. S'aplatissant au cours de la journée, c'est de leur faute si nous somme plus petits le soir que le matin.



Un effort violent peut provoquer une hernie discale. C'est la rupture de l'anneau fibreux et l'expulsion du nucleus pulposus. Celui-ci peut faire pression sur la moelle épinière ou sur une racine nerveuse ce qui provoque d'intenses douleurs.


Le thorax forme une cage protégeant les poumons, le cœur et certains organes (foie, rate...). Il est composé des vertèbres dorsales, des côtes, du sternum et des cartilages costaux.

Les 12 paires de côtes s'articulent en arrière avec les 12 vertèbres dorsales. 10 paires s'articulent en avant avec le sternum par l'intermédiaire des cartilages costaux. Les deux paires restantes sont appelées  ‹‹ côtes flottantes ››. Certaines personnes possèdent une troisième paire de côtes flottantes articulées avec la première vertèbre lombaire.

Le sternum, comme les côtes, est un os plat. 3 os ont fusionné pour former : le manubrium sternal, le corps du sternum, et le processus xiphoïde.


b) le squelette appendiculaire

Les os du squelette appendiculaire (bras et jambes) sont attachés à des structures osseuses appelées ceintures qui les relient au squelette axial.

La ceinture scapulaire, appelée plus communément épaule, est formée des clavicules et des omoplates.

Le membre supérieur est composé du bras, de l'avant-bras, et de la main. L'humérus est l'os du bras. Il est articulé avec l'omoplate. Le radius et le cubitus sont les os de l'avant-bras. Ils sont reliés à l'humérus par l'articulation du coude. Cette articulation permet le mouvement de flexion/extension de l'avant-bras, ainsi que le mouvement de rotation du poignet. La main est constituée du carpe (poignet) qui s'articule avec le radius et le cubitus, du métacarpe (paume) et des phalanges (doigts).

La ceinture pelvienne ou bassin, est formée du sacrum et des 2 os iliaques. L'os iliaque se décompose en 3 parties : l'ilium (ou aile iliaque), l'ischion, et le pubis.

Le membre inférieur est composé de la cuisse, de la jambe et du pied. L'os de la cuisse est le fémur, son articulation avec le bassin forme la hanche. Le tibia et le péroné sont les os de la jambe. Ils sont articulés avec le fémur au niveau du genou. Le pied se divise en tarse, qui forme la cheville avec les extrémités inférieures du tibia et du péroné, métatarse (cou du pied) et phalanges (orteils).

Un os sésamoïde est un petit os arrondi, logé à l'intérieur d'un tendon. Ils ne sont pas toujours présents hormis un : le rotule. Logée dans le tendon quadricipital, elle participe à l'articulation du genou.


La structure et fonction des os

a) Structure


Le tissu osseux, comme nous l'avons déjà vu dans le premier poly, est un tissu conjonctif. Ses cellules sont les ostéocytes. Ils ont pour rôle d'entretenir la matrice osseuse. Celle-ci est composée de fibres collagènes et de cristaux d'hydroxyapatites qui sont des sels de calcium disposés dans et autour des fibres.

En fonction de la façon dont est agencé le tissu osseux, on en distingue 2 types : l'os compact et l'os spongieux. L'os compact est très dense ; l'os spongieux est formé de travées, disposées comme des arcs-boutants, et aménageant des espaces dans lesquels se loge la moelle osseuse rouge. Dans celle-ci s'élaborent les éléments figurés du sang (globules et plaquettes).


De façon macroscopique, on peut répartir les os en 2 groupes : les os courts, plat et irréguliers d'une part, et les os longs d'autre part.


Les os longs (tibia, fémur, humérus, phalanges...) sont composés :

D'un corps appelé diaphyse. Ce cylindre creux est formé d'os compact et contient de la moelle jaune

D'extrémités appelées épiphyses. Sous une fine couche d'os compact, elles sont  formées d'os spongieux contenant de la moelle rouge.

Ils sont recouverts d'une membrane appelée périoste riche en vaisseaux lymphatiques et sanguins.Chez l'enfant, la croissance se fait au niveau d'un cartilage appelé cartilage de croissance ou de conjugaison, situé entre la diaphyse et l'épiphyse.


Une fracture au niveau de ce cartilage peut être lourde de conséquence. Si le cartilage est lésé, la croissance de l'os peur être affectée


Les os irréguliers, courts et plats (vertèbres, carpes pour les os irréguliers et courts, bassin, sternum pour les os plats) ont une architecture très simple. Ils sont composés d'une fine couche d'os compact recouvert de périoste, entourant de l'os spongieux. Les os plats contiennent de la moelle rouge.


Lorsque l'on veut étudier la moelle sanguine d'un patient, on en ponctionne dans l'os iliaque ou le sternum.


b) fonction

L'os est en constant remaniement (destruction et reconstruction) sous l'influence d'une part de 2 hormones (la parathormone et la calcitonine) et d'autre part des forces mécaniques s'exerçant sur le squelette.

La régulation hormonale permet de maintenir un certain taux de calcium dans le sang, les os servent de réservoir. On conçoit ainsi très bien qu'en cas de manque chronique de calcium, on ait une déminéralisation des os. La vitamine  D est indispensable à la minéralisation des os, essentiellement en période de croissance.


Le défaut de minéralisation des os détermine chez l'enfant le rachitisme (en général du à un manque  en vitamine D) et chez l'adulte l'ostéomalacie (qui peut être du aussi à un déficit en vitamine D, ou à l'effet d'un médicament ou d'autre maladie). Dans l'ostéoporose, la résorption osseuse est plus rapide que la reconstruction.


D'autre hormones agissent sur la minéralisation de l'os. Entre autre les oestrogènes favorisent une bonne densité osseuse, alors que le cortisol a une action inverse.


En ce qui concerne la moelle, seule la moelle rouge, dite hématopoïétique, produit des élément figurés. Chez l'enfant, elle remplie toute les cavités osseuses. Chez l'adulte, elle persiste dans les os plats, et les épiphyses des fémurs et des humérus. En cas de forts besoins, la moelle jaune peut se transformer en moelle rouge.

Les articulations

1) Les différents types d'articulations

On classe les articulations  en 3 groupes :

les articulations immobiles = synarthroses

les articulations semi-mobiles = amphiarthroses

les articulations mobiles = diarthroses.


  a) Les synarthroses

Les os sont reliés par du tissu conjonctif dense. Les sutures sont les articulations des os du crâne.

  b) Les amphiarthroses

Les os sont reliés par du cartilage. Par exemple les articulations intervertébrales, la symphyse pubienne (articulation entre les deux pubis)


2) Détails des diarthroses

Encore appelées articulations synoviales, elles se distinguent par 5 caractéristiques qui sont la présence :

De cartilage articulaire

D'une cavité articulaire

D'une capsule articulaire

De liquide synovial

De ligaments.

                                                                                                                                                    Valérie Stoll, EDH 2015

Sources : 

ARH 2007

Photos:

http://soinsantiage.com/les-articulations/

http://villemin.gerard.free.fr/Biologie/Squelett.htm



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

Formations 

Modules complets

 

Soigner ses proches avec les plantes.

 

Les plantes au féminin

 

Devenir herbaliste

 

Devenir naturopathe

 

Devenir conseiller en produits phytothérapeutiques 

 

Stages 2018

 Le Kit de l'Herboriste



Formation plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes/Les jardins de Koantiz, tous droits réservés 2018,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

Tel: 09 51 52 02 73