Préparer une teinture mère 

Une teinture est un extrait liquide de plantes extrêmement concentré. Facile à préparer et à consommer, elle compte parmi les formes les plus utilisées de médecine par les plantes . Elle est parfaite diluée dans une tisane, dans de l'eau ou du jus de fruits. 

Pour faire une teinture selon la méthode traditionnelle, vous n'aurez besoin que de plantes, d'alcool ( ou de glycérine végétale ou du vinaigre), et d'un bocal en verre muni d'un couvercle hermétique .


Choisir un solvant

Si vous avez l'intention d'utiliser de l'alcool pour vos teintures, choisissez un alcool entre 40 et 50°. Le degrés alcoolique correspond à la teneur réelle en alcool d'une boisson : Une boisson à 40° contient 40% d'alcool, le reste du liquide étant de l'eau. Un rapport compris entre 40/60 ( 40 % d'alcool et 60 % d'eau) ou 50/50, constitue une base idéale pour extraire la plupart des principes actifs des plantes . La plupart des vodkas, gins, cognacs et rhums ont un degrés d'alcool compris entre 40 et 50°et fonctionnent très bien pour réaliser une teinture . 


Si vous utiliser du vinaigre comme solvant, faites-le chauffer avant de le verser sur les herbes pour réaliser une sorte d'infusion: l'extraction des principes actifs en sera facilitée . 

Les teintures au vinaigre sont bien moins efficaces qu'à l'alcool mais le vinaigre présente l'avantage d'un ingrédient usuel que vous pouvez incorporer dans vos repas quotidiens ( dans la vinaigrette par exemple).  


La glycérine végétale, est une substance visqueuse au goût sucré qui agit aussi comme solvant . Elle n'est pas tout à fait aussi puissante que l'alcool mais est très appréciée des enfants du fait de son goût sucré . . 

Avant de l'ajouter aux plantes , diluez la glycérine à l'eau dans les proportions suivantes : 2 mesures de glycérine pour une mesure d'eau ( ou plus si la glycérine est très épaisse ). 

Les plantes

Les plantes utilisées en teinture peuvent  être sèches ou fraîches : dans ce cas, laissez-les flétrir quelques heures afin d'enlever un maximum  d'eau de la plante . 

Pourquoi teinturer certaines plantes quasi fraîches plutôt que sèches ? Car certaines plantes perdent quasiment toutes leurs qualités au séchage. Beaucoup sont stables, mais certaines ne le sont pas, par exemple  la mélisse, le millepertuis mais il  y en a bien d’autres.

 

Mode d'emploi

  1. Ciselez finement les herbes, mettez dans un bocal propre et sec
  2. Versez suffisamment d'alcool ( ou autre solvant )sur les herbes pour les recouvrir complètement en dépassant de 5 à 7 cm, puis fermez hermétiquement le bocal. Il se peut que les herbes flottent à la surface du liquide : laissez reposer 1 jour ou 2 et vérifiez si vous devez rajouter de l'alcool pour atteindre la marge des 5 à 7 cm. 
  3. Entreposez le bocal dans un endroit chaud  et laissez les herbes macérer durant 3 à 6 semaines en secouant le bocal chaque jour pour améliorer la diffusion des principes actifs dans le liquide .
  4. Filtrez les herbes . versez la teinture dans un bocal ou des flacons ambrés avec pipettes . étiquetez et entreposez dans un endroit frais , à l'abri de la lumière .
  5. Les teintures alcooliques se conservent plusieurs années , celles à base de glycérine, 3 ans environs et celles au vinaigre, un an au minimum et souvent beaucoup plus longtemps.

Le dosage 

A quoi correspond une goutte ? Les dosages des teintures sont souvent indiquées en gouttes ou en pipette compte-goutte pleine. 

Le petit tableau ci-dessous donne les équivalences de ces gouttes et ces pipettes en cuillerée à café et en volume . 

Cuillerée à café Pipettes Millilitre
1/4 de cuil.à café 1 pipette (35 gouttes) 1 ml
1/2 cuil.à café 2.5 pipettes (88 gouttes) 2.5 ml
 1 cuil.à café  5 pipettes (175 gouttes) 5 ml

   Faites vos premières teintures mères avec le kit de l'Herboriste ...                                                                                                                        

 

                                                                                                          Valérie Stoll, EDH 2015

 

Sources : 

Rosmary Gladstar , Cultiver et utiliser les plantes médicinales , éditions Marabout 

http://www.altheaprovence.com/blog/faire-une-teinture-mere-maceration/

Photos :

http://naturopathe-iridologue-bordeaux.e-monsite.com/pages/sante/fabriquer-une-teinture-mere.html

Écrire commentaire

Commentaires: 13
  • #1

    Quitterie (lundi, 06 février 2017 15:19)

    Bonjour. Pendant combien de temps peut-on conserver et utiliser une plante séchée ?
    Je viens de retrouver dans l'obscurité de mon garage de nombreux pots en verre (hermétiques) rempli de diverses plantes médicinales toujours bien odorantes... J'aimerai pouvoir les utiliser, mais elles sont là depuis un moment...
    merci

  • #2

    Fabienne (vendredi, 07 juillet 2017 18:09)

    Bonjour,
    pour préparer une TM d'achillée millefeuille, vaut il mieux utiliser la plante fraiche ou sèche ?
    je vous remercie pour votre réponse
    bien cordialement
    Fabienne

  • #3

    ISABELLE DI FLORIO (mercredi, 02 août 2017 07:15)

    explication claire , merci beaucoup...

  • #4

    jamy (mercredi, 06 septembre 2017 13:51)

    Où peut-on trouver de l'alcool à 90 ?.

    En trouve-t-on en Belgique ?

    Cordialement

  • #5

    René ROMANO (mercredi, 20 décembre 2017 19:29)

    Bonjour

    J'ai préparé une teinture mère de Ginkgo à raison de 100 g de feuilles sèches par 0,2 litre d'alcool à 40%
    Quelle dose quotidienne est-elle recommandée?
    Je pense 40 gouttes 3 fois/jour
    Votre avis?

  • #6

    liane.denis@tlb.sympatico.ca (lundi, 29 janvier 2018 02:26)

    Bonjour, merci pour toutes ces informations. J'aimerais savoir si on peut faire une teinture artisanale avec des feuilles sèches d'argousiers.

    J''ose espérer une réponse, merci à l'avance.

  • #7

    Valérie (mardi, 13 février 2018 08:41)

    Bonjour à tous !
    Merci pour l'intérêt que vous portez sur cette présentation de l'extraction à l'alcool ...
    Alors quelque soit la plante, il vaut mieux faire une teinture avec plante sèche que plante fraîche en raison du taux d'eau qui s'ajoute à l'alcool utilisé, mais les 2 sont faisables .
    Vos plantes doivent être cueillies de moins d'un an pour posséder une quantité de principes actifs optimale .
    On peut trouver de l'alcool à 90 ° en pharmacie , et je suppose même en Belgique !
    La teinture d'Argousier est tout à fait faisable avec des feuilles sèches de moins d'un an et fera un excellent tonifiant général .

  • #8

    martine.chaffaut@orange.fr (lundi, 05 mars 2018 14:18)

    Bonjour,
    Pour faire ma teinture mere ,je voudrais mettre plusieurs plantes
    Camomille, thym et mellise .
    Mercide me répondre ..
    Cordialement

  • #9

    zabou (jeudi, 08 mars 2018 13:24)

    Merci pour votre explication, mais non, on ne trouve pas d'alcool à 90° en pharmacie malheureusement.
    Belle journée

  • #10

    Valérie (vendredi, 09 mars 2018 12:50)

    Pour répondre à la question de Martine,
    Il vaut mieux faire plusieurs teintures de plantes séparées.

  • #11

    Leroux (lundi, 30 avril 2018 12:42)

    Bonjour,
    Comment préparer une teinture mère d'harpagophytum procumbens et comment l'utiliser ?

  • #12

    martinegorry@aol.com (samedi, 16 juin 2018 16:13)

    je souhaite faire de la teinture mère de millepertuis à partir de la plante fraîche.Dois-je utiliser seulement les fleurs ou la plante entière excepté la racine?Merci de votre réponse

  • #13

    Suzanne (samedi, 04 août 2018 10:58)

    J'ai pu trouvé du rhum blanc à 50 ° et je voudrais faire un alcoolat de tulsi. (basilic sacré)
    Etant donné que je ne veux pas en faire un litre mais un demi litre seulement, ou moins encore, combien de feuilles séchées devrais-je mettre