Gemmothérapie ou l'usage des bourgeons

La gemmothérapie est un domaine de la phytothérapie qui utilisent les bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. Ils sont récoltés au printemps, à un moment clé de leur cycle de développement naturel, et sont préparés frais dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine.

Les bourgeons et jeunes pousses sont composés de tissus embryonnaires en plein développement qui renferment toute la puissance de la future plante...

C'est pourquoi ils constituent un véritable concentré d’énergie et de vitalité. Ils contiennent également beaucoup de principes actifs qui ne seront plus présents dans la plante adulte. Ceci explique la large gamme d’applications et l’efficacité des macérats-mère ou macérats glycérinés concentrés.

 

La gemmothérapie a été créée par le Dr. Pol Henry, un médecin belge, dans les années 60. Il a publié le résultat de ses recherches et de ses tests cliniques en 1970 et a appelé cette nouvelle thérapie « Phytoembryothérapie ». Cette discipline a été reprise et développée ultérieurement par le Dr. Max Tétau, un homéopathe français, qui l’a appelée « Gemmothérapie ». Ce mot dérive du latin « gemmae » signifie à la fois bourgeon de plante et pierre précieuse, nom qui a été universellement adopté.

                 Débourrage d'un bourgeon de châtaigner
Débourrage d'un bourgeon de châtaigner

La gemmothérapie version authentique

L'utilisation des bourgeons dans la pharmacopée traditionnelle remonte au Moyen Age, à l'ère des alchimistes . On se servait notamment des bourgeons de peuplier pour la confection d'un onguent et ceux du sapin pour élaborer un sirop pectoral ...

 

Il existe plusieurs formes galéniques du macérat glycériné : celle retenue et préconisée par l'école belge du Dc Paul Henry est "la préparation galénique concentrée ou macérat mère"

Les bourgeons sont récoltés un à un avec soin, puis ils sont mis à macérer pendant 21 jours dans un mélange précis d'eau, de glycérine végétale et d'alcool: 

  • L'alcool permet d'extraire les principes actifs tels que les alcaloïdes et hétérosides, les glycosides et quelques acides.
  • L'eau récupère les dérivés hydrosolubles, les tanins, les sels minéraux, les flavonoïdes, les vitamines hydrosolubles et quelques acides.
  • la glycérine extrait les autres principes actifs : les phénols, les huiles essentielles et les flavonoïdes et quelques acides ...

Ensuite ils sont filtrés puis mis en flacon : on obtient alors des macérats glycérinés . 

Les produits de gemmothérapie proposées dans les pharmacies françaises ne respectent pas la méthode originale d'extraction qui permet d'obtenir des macérats mère et s'apparentent plutôt à l'homéopathie, ce qui en diminue considérablement la puissance . La solution 1D proposée par les laboratoires est 10 fois diluée par rapport au macérât mère , proposé ainsi pour plus de sécurité pour les personnes qui pourraient se montrer intolérante au produit . 

 

Principes d'utilisation

La gemmothérapie s'utilise par voie orale, à raison de 10 à 15 gouttes par jour en dilution dans un petit verre d'eau. Parce qu’elle est très concentrée, il est aisé de compter les gouttes et comme sa teneur en alcool est faible (  32 % , la gemmothérapie peut facilement être administrée à un enfant et même à un animal : pour la posologie, consultez un spécialiste) . 

Il est recommandé de faire des cures de longues durée  ( 2 ou 3 mois ) mais certains bourgeons auront une action directe dès administration du fait de leur puissance, c'est le cas du cassis notamment .   Prendre les gouttes 15 minutes au plus tard avant les repas . Un flacon de 30 ml permet de faire une cure d'un mois environs . 

Pour les enfants ou même les animaux domestiques, il est conseillé de donné une goutte de macérât pour 5 à 10 kg .

Propriétés de certains bourgeons et cueillette

Préparer un macérat de bourgeons ...

Dans un premier temps, vous avez cueilli assez de bourgeons pour remplir 3 /4 d' un petit pot de 150 ml , ce qui vous donnera de quoi faire une cure de 3 à 5 mois selon la fréquence d'usage, le poids de la personne etc...

Remplissez le pot qui servira à la macération avec vos bourgeons et marquez la quantité sur votre pot à l'aide d'un marqueur . 

Videz votre pot et divisez votre contenant en 3 entre la base et le premier trait . 

Chaque partie sera successivement remplie d'eau de source, de glycérine végétal et d'alcool à 45 %.

Mélangez bien le liquide obtenu avant d'y insérer vos bourgeons ...

Laissez votre pot fermé dans un endroit à l'abris de la lumière et remuez chaque jour pendant 21 jours .

Filtrez et conservez votre macérat durant 1 à 2 ans. 

Prochainement, un petit film suivra cette explication et sera certainement plus explicite . 

En attendant, bonne cueillette !

 

                                                                                                            Valérie Stoll, EDH 2016

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

Formations 

Modules complets

 

Soigner ses proches avec les plantes.

 

Les plantes au féminin

 

Devenir herbaliste

 

Devenir naturopathe

 

Devenir conseiller en produits phytothérapeutiques 

 

Stages 2018

 Le Kit de l'Herboriste



Formation plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes/Les jardins de Koantiz, tous droits réservés 2018,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

Tel: 09 51 52 02 73