Taraxacum

Pissenlit , Dent-de-lion

Le pissenlit est de loin la plante sauvage la plus connue de tous, utilisée en cuisine pour ses feuilles croquantes et légèrement amères, sa racine torréfiée en succédané de café ou encore ses belles fleurs jaune d'or qui en font une succulente gelée appelée Cramaillotte...

Personnellement , je prépare chaque année un élixir de pissenlit  avec les fleurs si délicieux que même mes enfants ados en redemandent : il était servi autrefois  pour tonifier les personnes malades ou convalescentes , aujourd'hui c'est une vrai boisson plaisir avec tous ses bienfaits !

Racine ( récoltée en automne et au printemps)

- Amer - Antilithique - Anti rhumatismal

- Tonique - Apérient - Diurétique

- Cholagogue

 

  • Stimule l'appétit et la digestion par son amertume
  • Augmente l'excrétion des toxines et polluants via les reins et le foie
  • Comme hépatique, la racine tonifie le foie et aide à le décongestionner
  • Hépatite, jaunisse
  • Augmente la sécrétion de bile
  • Dissout les pierres à la vésicule biliaire et aide à les prévenir
  • Maux de tête liés à un problème digestif
  • inflammation au niveau des reins
  • Arthrite, goutte, rhumatisme de tout genre ( la racine aide à l'élimination de l'acide urique)
  • Problèmes de peau : furoncle, acné, psoriasis
  • Stabilise la glycémie : diabète et hypoglycémie
  • Syndrome prémenstruel
  • Constipation chronique

 

Feuille ( récoltée avant la floraison)

- Nutritive ( riche en potassium, fer, vit. C, carotène, et vitamines du

complexe B )

- Diurétique

- Anti rhumatismal

- Amer

 

Contrairement aux diurétiques pharmaceutiques, la feuille de pissenlit

ne causera pas une déficience en potassium ; une carence de ce minéral pourrait favoriser des troubles cardiaques . Le pissenlit est donc considéré comme un diurétique très sécuritaire.

  • Rétention d'eau
  • Cellulite
  • Infections urinaires
  • Calculs rénaux ( feuilles et racines)
  • Troubles de la prostate
  • Goutte
  • Hypertension légère ( grâce à son action diurétique)

Latex de la racine ou de la tige : utilisée en externe

  • Verrues, cornes, ampoules

 

Mode d'utilisations

 

Infusion (feuille) : 2 à 10 g par jour de plante sèche

Décoction ( racine) : prendre 500 ml à 1 l par jour

Teinture de racine (alcool à 40%) : prendre 2 à 3 ml par jour

Vinaigre de racines ou de feuilles : prendre 2 à 5 ml par jour

Utilisation en externe du latex : appliquer du latex frais sur une verrue

6 à 8 fois par jour, protéger la peau saine autour de la verrue en y

appliquant un onguent de calendula ou de plantain.

 

En alimentation

Toutes les parties du pissenlit sont comestibles . La racine récoltée en

automne peut être grillée et utilisée comme substitut de café .

Les feuilles sont un peu amère et peuvent être ajoutée aux salades . Le

vin de pissenlit est fabriqué avec les fleurs .

 

Café de pissenlit

 

Récolter les racines de l'automne, les laver et les couper en petits

morceaux.

lorsque les racines sont sèches , il suffit de les rôtir dans le four ou dans

une poêle en fonte jusqu'à ce qu'elles deviennent dorées . Moudre les

racines et utiliser la poudre comme un succédané de café

 

                                                                                       Valérie Stoll, EDH 2016

 

Sources : Matéria Médica, Flora médicina

Image : http://www.autobienetre.com/pissenlit/

Écrire commentaire

Commentaires: 0