Ribes nigrum

Cassis 


Au VIII ème siècle, certains attribuaient au cassis toutes sortes de vertus . On le jugeait bon contre " les fièvres, la peste, la petite vérole, les vers, toutes les morsures et piqûres.(...)Il guérit la jaunisse, la gravelle, et abat les vapeurs fâcheuses de la mélancolie" Rien de moins ! En 1757, on publiait même un traité du cassis, dans lequel on soulignait que le cassis pouvait entretenir une verte vieillesse....


Parties utilisées : 

Feuilles, fruits, bourgeons 

PRINCIPAUX CONSTITUANTS :

  • Flavonoïdes 
  • Tanins
  • Essence aromatique
  • Sucres
  • Acides organiques
  • Pectine
  • Anthocyanosides
  • Vitamine C


PRINCIPAUX EFFETS

  • Diurétique
  • Anti- rhumatismale
  • Diminue les effets du stress
  • Tonique général

UTILISATION INTERNE


Effets anti-inflammatoire et antirhumatismal : le cassis atténue les douleurs articulaires, les rhumatismes, l'arthrite, l'arthrose et la goutte. Effet diurétique : les bourgeons participent à l'élimination des déchets et des toxines ; ils peuvent aider à la perte de poids. Fluidifiant sanguin : les feuilles de cassis font baisser la pression artérielle et régulent la circulation sanguine. Effet antistress : en favorisant la sécrétion de cortisol, les feuilles facilitent l'activité du système nerveux sympathique et permettent de lutter contre la fatigue et la dépression. Effet antibactérien : les baies de cassis contiennent beaucoup de vitamine C (quatre fois plus que l'orange), qui stimule les défenses immunitaires et soigne les états grippaux et les rhumes.


UTILISATION EXTERNE


En application externe, elles permettent d’accélérer la cicatrisation des plaies, furoncles, abcès et piqûres d'insectes, et de réduire les inflammations.


Parmi tous les bienfaits de la feuille de cassis, le principal reste cependant sa faculté de restaurer la souplesse et le bon fonctionnement des articulations. On emploie donc la feuille de cassis pour son action sur l'arthrose, l’arthrite et les rhumatismes. 

 

Les bourgeons ont une action anti-inflammatoire encore plus importante sur le système respiratoire et articulaire et sont utilisés pour cette propriété en homéopathie.

 

Etant également une plante adaptogène, le bourgeon de cassis améliore la réponse aux stress en  en stimulant les glandes surrénales, redonne de l'énergie et améliore la concentration: on peut le considérer comme notre ginseng local !

 

Les fruits sont, quant à eux, vasculoprotecteurs et veinotoniques.

 

Les anthocyanosides contenus dans les baies de cassis se comportent comme des piégeurs de radicaux libres. Cette propriété confère donc au cassis une activité anti-oxydante qui lui permet de s’opposer au vieillissement des parois des vaisseaux sanguins.

 

Ces substances ont également un rôle protecteur dénommé ‘’activité vitaminique P’’. Elles ont pour effet de renforcer la résistance de ces parois et de diminuer leur perméabilité. L’action vasculoprotectrice comprend aussi une action anti-oedémateuse et une action anti-inflammatoire.

 

La consommation d'extrait de baies de cassis est ainsi conseillée dans le traitement des manifestations fonctionnelles de la fragilité capillaire (couperose, ecchymoses, pétéchies,…) et pour combattre l'insuffisance veineuse (crampes, impatiences, sensation de jambes lourdes,…).

 

Les fruits améliorent en outre l’acuité visuelle et la présence de pectines leur permet d’être de bons anti-diarrhéiques.

 

Les graines étant très riches en acide gamma-linolénique, elles ont un réel intérêt dans le traitement des carences en acides gras polyinsaturés, notamment en oméga 6.

                                                                                 

UTILISATION :

  • En interne : jus, sirop, gelée . Préparer avec les baies, ils seront plus encore que des remèdes, de délicieuses friandises, à utiliser à chaque fois que ce sont les propriétés thérapeutiques du fruit du cassis que l'on recherche 

Vin de cassis. mettre à macérer pendant 3 jours 500g de baies dans un litre de vin rouge . Passer au tamis et ajouter un sirop de sucre . Prendre 1 verre avant chaque repas contre le lymphatisme, les maladies de la nutrition, les troubles de l'âge

 

Crème de cassis. Mettre les baies à sec dans une bouteille en alternant une couche de fruit et une couche de sucre en poudre. Laisser macérer plusieurs mois, en agitant de temps en temps. La liqueur est obtenue après filtration. 

 

En infusion. 50g de feuilles de cassis par litre d'eau bouillante. Laisser infuser 10 mn et prendre 3 tasses par jour entre les repas . Contre les rhumatismes . La cure doit être poursuivie au moins pendant 6 mois . 

 

En extrait de bourgeons : une cure de plus de 2 mois pour constater des effets énergisants , en prenant 15 à 30 gouttes par jour , en dehors des repas .

  • En externe : Contre les piqûres d'insectes ( guêpes, frelon ), froisser les feuilles de cassis et en exprimer le suc sur l'endroit douloureux. La douleur cesse très vite et l'enflure se résorbe .

 

                                                                                                                                             Valérie Stoll, EDH 2017

Sources :

Petit Larousse des plantes médicinales 2009

http://www.guide-phytosante.org/veinotoniques-articulations/cassis/cassis-proprietes.html

http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/cassis.htm

Photos : 

http://domenicus.malleotus.free.fr/v/plantes_-_planches_lindman_lettre_r.htm

Valérie Stoll

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

Formations 

Modules complets

 

Soigner ses proches avec les plantes.

 

Les plantes au féminin

 

Devenir herbaliste

 

Devenir naturopathe

 

Devenir conseiller en produits phytothérapeutiques 

 

Stages 2018

 Le Kit de l'Herboriste



Formation plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes/Les jardins de Koantiz, tous droits réservés 2018,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

Tel: 09 51 52 02 73