Soupe de taro et tofu fumé au miso blanc et fleurs de mauve

Cette soupe bleue très légère est aussi simple que surprenante. Avec quelques saveurs d’Asie en prime !

Soupe de taro et tofu fumé

La mauve, en plus de donner une couleur délicate et originale à ce potage, est une plante reconnue pour ses actions bénéfiques sur les problèmes intestinaux et urinaires. Parfaite en cas de petits dérangements, elle n’en est pas moins agréable au goût et douce à regarder, colorant de bleu-mauve les préparations auxquelles on l’ajoute.

Le taro, tubercule tropical dont la composition est proche de notre pomme de terre (beaucoup d’amidon), possède une saveur douce et une chair onctueuse. Elle confère à cette soupe légère une texture malgré tout réconfortante.

Avec le tofu fumé et le miso blanc très nutritif et doux en goût, le taro est particulièrement mis en valeur. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez le remplacer par de petites pommes de terre nouvelles à chair ferme, mais le goût sera différent.

Les feuilles de basilic thaï peuvent être remplacées par de la coriandre, plus facile à trouver, mais là encore, le goût anisé propre à ce basilic s’accorde très bien avec les autres ingrédients de la soupe.

Ingrédients pour 2 personnes
  • 2/3 tasse de taro pelé coupé en cubes (en magasin exotique) ou des pommes de terre à chair ferme, à défaut
  • ½ tasse de tofu fumé coupé en cubes
  • 4 cuillères à café de fleurs de mauve séchées
  • 2 cuillères à soupe de miso blanc (ou shiro miso)
  • 1 cuillère à soupe de sauce de soja
  • 3 feuilles de basilic thaï (ou 4 brins de coriandre)
  • du piment vert (facultatif)
Méthode

1. Faire bouillir le taro et le tofu fumé dans 2,5 tasses d’eau, jusqu’à ce qu’un couteau puisse s’enfoncer dans les cubes de taro.

2. Baisser le feu (la soupe ne doit plus bouillir), verser les feuilles de mauve et délayer le miso dans la soupe. Laisser mijoter ainsi 5 minutes.

3. Ajouter enfin la sauce de soja et éventuellement 2 ou 3 rondelles de piment vert. Goûter pour rectifier l’assaisonnement.

4. Servir la soupe (avec ses éléments) dans des bols individuels, en ajoutant le basilic thaï (feuille entière ou légèrement ciselée) en dernier, car il est sensible à la chaleur.

 

À propos de l'auteur

 

Ôna Maiocco

Ôna Maiocco est une créatrice et auteur culinaire qui s'intéresse à inventer des recettes toujours plus colorées, saines et éthiques. Guidée par son émerveillement pour l'ingrédient végétal, elle cultive la beauté du goût au quotidien à travers son blog et les ateliers de cuisine qu'elle anime à Paris.

 

Site Web 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

Formations 

Modules complets

 

Soigner ses proches avec les plantes.

 

Les plantes au féminin

 

Devenir herbaliste

 

Devenir naturopathe

 

Devenir conseiller en produits phytothérapeutiques 

 

Stages 2018

 Le Kit de l'Herboriste



Formation plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes/Les jardins de Koantiz, tous droits réservés 2018,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

Tel: 09 51 52 02 73