La violette, un bouquet de douceur

La nature a été particulièrement généreuse avec la violette : on en compte pas moins de 500 espèces différentes, réparties dans tout l'hémisphère nord et la cordillère des Andes ....

Tandis que la pensée dresse ses fleurs éclatantes, la violette penche humblement la tête : en Orient, on dit qu'elle s'incline respectueusement devant la rose...

Discrète, la violette est chez nous la messagère du printemps. Si son parfum a fait sa renommée, la violette odorante (Viola odorata) est aussi depuis plus de 2000 ans, réputée pour ses propriétés médicinales. Elle calme la toux, éclaircie la voix, soulage les migraines et traite les maladies de la peau tels l'acné, et l'eczéma.

Un remède très populaire 

Viola odorata était à l'origine récoltée en collecte sauvage un peu partout en France. Son usage n'était pas donc réservée à une élite, qu'elle fut savante ou aisée.L'utilisation traditionnelle de ses fleurs en mélange pectoral ( vertus expectorantes et adoucissantes ) reste majeur en phytothérapie moderne.

Elle est également indiquée dans les inflammations et ulcères du tube digestif. Attention : la racine est vomitive à dose élevée !

En homéopathie, elle est efficace contre les douleurs et spasmes ( rhumatismes, tremblements) et affections nerveuses, surtout localisées à la tête ou aux oreilles ( bourdonnements, otites ). 

Un cataplasme de plante fraîches, appliquées sur le front , peut être bénéfique en cas de migraine 

        Cécile Decroix -Laporte

               Docteur en pharmacie

Comestible et parfumée

Les Romains élaboraient un vin de violette et tressaient des couronnes avec ses fleurs pour combattre la migraine; elle intervenait également dans les cérémonies consacrées aux dieux :selon la légende , Attis, en proie à la folie du fait de la vengeance d'une déesse éperdument amoureuse de lui, s'émascula et en mourut . De son sang naquit des violettes, celles-ci étant depuis symbole de l'amour humble mais fidèle ....

Dès le XIII siècle, en France, les apothicaires vendaient des fleurs cristallisées 

Comme pour toutes les espèces du genre viola, ses feuilles et ses fleurs fraîches sont comestibles .Elles décorent et complètent les salades, parfument les pâtisseries, les confitures et les sirops ...


Se faire du bien avec la violette ....

Cueillez les fleurs en fin de matinée lorsque la rosée s'est évaporée et faites les sécher à l'abris de la lumière ( voir leçon bien sécher ses plantes ).

Utilisez-les en tisane contre les affections des voies respiratoires .Laissez infuser 15 mn et buvez une tasse 2 ou 3 fois par jour . 

En usage externe, contre les gerçures, faites infuser la plante entière dans l'eau bouillante plusieurs heures , filtrez-là puis appliquez localement cette eau de violette sur les parties de peau à soigner .Gardez la solution dans un flacon stérile , au frais pendant 15 jours.

                                                                                                                                         Valérie Stoll, 2015

Sources :

Olivier Milhomme, Rustica 2015

Jean-Marie Pelt , Les Plantes, Edition du Chêne 2014

 

Photos :

http://www.clicbienetre.com/sante-nature/remedes/infusion-de-violette-remede-naturel-contre-la-toux-et-extinction-de-voix-5352

Valérie Stoll

 

Pour ne rien rater de nos leçons et articles , abonnez-vous à ecoledesherbes.org !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

 

 L'EDH Bretagne est à présent une association loi 1901 sans but lucratif  pour mieux vous accompagner dans vos projets de formations dans le domaine des PPAM, en herboristerie et en naturopathie  . Elle a été créée en janvier 2022 et  n'a qu'un seul objectif, perpétrer ce que la fondatrice de ces outils pédagogiques a voulu mettre en place : transmettre un savoir universel, celui de la connaissance et de l'usage des plantes médicinales pour le plus grand nombre . 

Si vous souhaitez plus d'informations concernant l'association afin d'adhérer ou nous soutenir, contactez nous simplement par mail à edh.bretagne@gmail.com

 Le Kit de l'Herboriste



Formations plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes , EDH Bretagne siège social , rue de bouillé 44000 Nantes

Association loi 1901 à but non lucratif 

 

Les jardins de Koantiz, 1, allée des goisbeaux, 44290 Masserac

 

Tel : 07 61 58 81 05

 

tous droits réservés 2016 -2022,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

koantiz@gmail.com