Calendula officinalis

SoLji , soucis des jardins, Calendula      ( AstEracées)

Le soucis aux couleurs chatoyantes était supposé abriter des esprits et favoriser la gaieté...Il fait parti des plantes  les mieux connues par la phytothérapie occidentale.

Ses pétales sont efficaces en cas d'inflammations et d'irritations cutanées, car leurs propriétés cicatrisantes et antiseptiques empêchent les risques d'infection et accélèrent la guérison. Le souci est également une plante purifiante et drainante que l'on prescrit en teintures et

en infusions pour soigner des maladies chroniques.

PRINCIPAUX CONSTITUANTS

• Triterpènes

• Mucilage, résines

• Glucosides amers

• Huile essentielle

• Phytostérols

• Flavonoïdes

• Carotènes

• Saponines

PRINCIPAUX EFFETS

• Anti-inflammatoire

• Soulage les contractions musculaires

• Astringent

• Arrête les hémorragies

• Guérit les blessures

• Antiseptique

• Purifiant

• Œstrogène léger

Usages traditionnels et courants

Vertus thérapeutiques

Le souci est antiseptique.Certains de ses constituants sont fongicides (surtout le suc résineux), antibactériens antiviraux.

II a une action cicatrisante sur les capillaires,ce qui explique son efficacité en cas de coupures, de brûlures et de diverses inflammations.

Remède dermatologique

Le souci soigne surtout les petits problèmes de peau.

Il s'applique sur les coupures, les écorchures et les blessures, sur les inflammations et les coups de soleil. Egalement efficace contre l'acné et les éruptions cutanées, il guérit des maladies comme le pied d'athlète, les candidoses, la teigne, les érythèmes fessiers des nourrissons et apaise

les douleurs des mamelons, dues à l'allaitement.

Troubles digestifs

En usage interne, infusé ou en teinture, le souci résout les inflammations du système digestif, comme la gastrite ou l'ulcère gastrique.

Action purifiante Le souci contribue à éliminer les déchets et à rétablir le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

Gynécologie

Le souci stimule légèrement la production d'œstrogènes , il soulage les douleurs menstruelles et régularise le cycle.

 

POUR ALLER PLUS LOIN...

 

SYSTÈMES IMMUNITAIRE ET LYMPHATIQUE 

Comme tous les altératifs lymphatiques, le calendula aide à décongestionner la lymphe, à relancer sa circulation et éliminer le surplus de toxines qui y circulent. Efficace contre le lymphoedème et la douleur post-mastectomie (Zitterl-Eglseer et al., 1999). 

Ces actions sur la lymphe, en plus de ses propriétés virocide, bactéricide, fongicide et diaphorétique, donnent au calendula une efficacité dans le traitement de toutes les INFECTIONS SYSTÉMIQUES même lorsqu'il y a présence d'une fièvre.

 

COMME ANTIVIRAL 

 Des études ont démontré que le calendula diminue le VIH 1, le rhinovirus, le virus de la stomatite in-vitro (De Tommasi et al., 1990 ; Kalvatchev et al., 1997)

 HERPES SIMPLEX: le calendula, comme la mélisse et le millepertuis, inhibe la croissance du virus lorsque prise en interne et appliquée sur le site d'infection aussitôt qu'il y a un début d'éruption.

VARICELLE (interne et externe)

 OREILLONS, par ses effets antiviral et altératif lymphatique

 MONONUCLEOSE, EPSTEIN-BARR

 GRIPPE (influenza)

COMME FONGICIDE 

 CANDIDA ALBICANS, systémique et vaginal

 MUGUET

 PIED D'ATHLETE

 

POUR LES CANCERS ET LES TUMEURS 

En Europe, le jus frais de la fleur est utilisé dans certaines cliniques pour soigner le CANCER DU SEIN. Le jus est pris en interne et appliqué sur le site de la tumeur en externe.Lorsqu'elle est prise après un traitement de chimiothérapie, de radiation ou après une opération, le calendula semble aider à EVITER L'APPARITION DE METASTASES. Une autre étude ou le calendula a été comparée à la Trolamine pour sa capacité à prévenir les dermatites suite à la radiothérapie pour le cancer du sein. Chez les patientes qui utilisaient le calendula avaient moins de douleur, inflammation de la peau et interruption de leurs traitements de radiothérapie 

(Pommier et al., 2004)

SYSTEME TEGUMENTAIRE 

Toujours grâce à son action marquée sur la lymphe (par contre beaucoup plus douce que la phytolaque, par exemple), cette plante du soleil aide à éliminer les toxines, aidant ainsi toute la peau.

 

EN INTERNE 

 eczéma

 psoriasis

 acné

 toute dermatose chronique

 tout problème cutané chronique

 

EN EXTERNE 

COUPURE, PLAIE, BRULURE, ULCERE, ECCHYMOSE 

Le calendula est véritablement une plante de premiers soins. En utilisation externe, il se combine bien avec la plupart des plantes.

Il stimule la formation du tissu de granulation et l’épithélisation, ce qui augmente la vitesse de guérison des plaies. De plus, ses actions fongicide et bactéricide donnent une protection accrue à la peau qui est en voie de guérison.

Susun Weed rapporte que lorsque le calendula est appliqué sur une plaie, la formation d'adhérences peut être évitée. Aussi le calendula, à la longue, pourrait même éliminer de vieilles adhérences.

 Gerçures d’allaitement

 Varices

 Ulcères variqueux

 Plaies qui guérissent mal

 Érythème fessier

INFLAMMATION DE LA PEAU 

Même lorsqu'il est appliqué en externe, le calendula agira sur la lymphe et sa propriété anti-inflammatoire est assez efficace.

INFECTION FONGIQUE 

Que se soit pour le pied d'athlète, le muguet ou une infection vaginale à levure, le calendulaest alors prise en interne, suivie d'application externe de compresse (à base de l'infusion ou de la teinture diluée), douche, bain ou d’onguent.

SAIGNEMENT 

Comme astringente-styptique, elle peut aider à diminuer les saignements. 

Par contre le plantain est beaucoup plus efficace dans ce genre de situation.

CONJONCTIVITE, YEUX FATIGUES OU IRRITES 

Grâce à ses actions anti-inflammatoire, émolliente et bactéricide. On peut l'employer seule ou avec du fenouil et/ou de la camomille et/ou du bleuet (centaurée) et/ou de l'euphraise.

HERPES 

Appliquer avec de la mélisse ou du millepertuis qui sont également d'excellentes plantes pour 

traiter l'herpès. 

Il est bon de prendre de l'infusion de calendula en interne lors des crises.

 

PRÉPARATIONS : 

- le macérât huileux

- la teinture

- le baume 

- l'émulsion

 

                                                                               Valérie Stoll, EDH 2015

 

Retrouvez le calendula dans votre kit de l'Herboriste avec toutes ses possibilités d'application...

 

 Sources 

Larousse, Encyclopédie des plantes médicinales, 2012

Materia medica de Floramedicina, 2009

Photos

Valérie Stoll

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Quoi de neuf ?

Formations 

Modules complets

 

Soigner ses proches avec les plantes.

 

Les plantes au féminin

 

Devenir herbaliste

 

Devenir naturopathe

 

Devenir conseiller en produits phytothérapeutiques 

 

Stages 2018

 Le Kit de l'Herboriste



Formation plantes médicinales Bretagne

©Ecole des Herbes/Les jardins de Koantiz, tous droits réservés 2018,   

contact@ecoledesherbes.org                                                                                

Tel: 09 51 52 02 73